Un soir, je me dirige en voiture à une conférence en écoutant une émission à la radio sur le thème de la bonté. A un feu rouge de campagne, absorbée par l’émission, j’oublie de démarrer quand le feu passe au vert. J’entends frapper à ma vitre, un homme me demande si j’ai un problème de voiture.

Je prends conscience de la situation et lui présente avec mes excuses, en expliquant que j’étais plongée dans une émission sur la bonté et donc distraite. L’homme me répond: “moi aussi, et c’est pour cela qu’au lieu de klaxonner et de vous agresser, j’ai préféré venir vous voir et proposer mon aide”.

Morale de l’histoire : parler de la bonté et de la gentillesse aide à la vivre

Marie-Françoise